Изображения страниц
PDF
EPUB

l'Angleterre, et placer l'Europe hors de sa dépendance, consisteroit, comme je l'ai dit, à ne faire qu'un même monde de l'Europe et de l'Asie, à les réunir par la mer Noire, c'est-à-dire par une mer fermée.

Alors, dans le cas d'une guerre maritime, presque tous les transports entre l'Asie et l'Europe se feroient par terre ou par les communications fluviales. Les marchandises, ne traversant pas le détroit des Dardanelles, ne seroient pas assujéties aux frais et à tous les inconvénients attachés aux quarantaines; elles n'auroient pas de prime d'assurance à supporter; elles arriveroient à des époques fixes; de sages combinaisons établiroient le prix des transports à un taux modéré en Europe : il est presque insensible en Asie, où l'on ne paye généralement pas les logements, où les bêtes de somme se nourrissent sur des pacages communs; et comme, d'ailleurs, presque toutes les marchandises qui servent aux échanges entre les Asiatiques et les Européens sont d'une grande valeur, comparativement à leur pesanteur ou à leur volume, il n'est pas douteux qu'en temps de guerre, le commerce, par cette nouvelle route, pourroit soutenir la concurs rence avec les expéditions qui se font par la Méditerranée, et, à plus forte raison, avec celles qui exigent le doublement du cap de Bonne-Espérance. . fios y

- Et si ces nouvelles communications étoient facilitées par le cours du Danube; si les projets de canaux intérieurs pour la France et l'Allemagne recevoient leur exécution, alors les soies écrues du Ghilan et les cotons de l'Arménie, embarqués à l'embouchure du Danube, arriveroient sur les mêmes bateaux, d'abord au Rhin jusqu'à Strasbourg , qui deviendroit un immense entrepôt général; de cette ville, les marchandises seroient distribuées en Hollande, en descendant le Rhin; elles se rendroient dans la Méditerranée par le canal qui doit joindre le Doubs, la Saône et le Rhône; et dans l'Océan, par le canal qu’on a le projet d'établir entre la Marne et le Rhin, en partant de Saint-Dizier. Ainsi cette grande pensée de Louis XIV, qui détermina la jonction de l'Océan et de la Méditerranée , appliquée à une plus grande échelle, réuniroit, par des commu: nications fluviales, la mer Noire, celle dų Nord, la Méditerranée et l'Océan. Alors on opposeroit l'accord de l'Europe et de l'Asie à cette association colossale qui unit le Nouveau-Monde tout entier à l’Angleterre et aux États-Unis; une navigation fluviale et des transports intérieurs, à la domination maritime; les relations libres des peuples du continent, au monopole exercé par l'Angleterre ; la culture des denrées coloniales dans l'Asie - Mineure, en Arménie, sur les bords de la mer Noire, à la culture de ces mêmes denrées en Amérique et dans l'Inde; enfin, la civilisation de l'Asie à l'émancipation de l'Amérique. nt De si grandes, de si larges mesures sont d'accord avec la situation de l'empire Ottoman. En effet, si cet état parvient à se maintenir, il est permis d'espérer que, pour éloigner tout sujet de troubles intérieurs et de guerres étrangères, le divan s'abstiendra désormais de ces infractions con

tinuelles aux traités existants , et quel prenant sous sa protection spéciale ces nombreux chrétiens de tout rit', disséminés dans ses états d'Europe, dans ses domaines en Asie, il les mettra à l'abri des 'avànies, des' assassinats, des oppressions de toute nature auxquelles on se livre contre eux avec une scandaleuse impunité. Alors l'affranchissement de la navigation du Danube pourroit devenir en même temps le gage d'une longue paix et la preuve d'un rapprochement sincère avec les puissances du continent.

..;31 5. Mais si les calculs et les efforts de la sagesse humaine ne pouvoient rien contre les causes de destruction qui avancent la chute de cet empire en Europe, qui la précipitent 'en Asie , il seroit à souhaiter, dans les intérêts de l'humanité comme dans ceux de la politique, qu'on arrêtât d'avance, et dans le calme des passions, les 'mesures à prendre pour empêcher que les Chrétiens, que le peuple Musulman luimême, peut-être d'avance résigné, ne fût

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

écrasé sous les ruines de cet empire, s'il
venoit à s'écrouler. Alors cet événement,
le plus remarquable des temps modernes,
cet événement qui peut être si fécond en .
grands résultats, loin de devenir une cause
de guerre, pourroit assurer pour long-
temps la paix du monde, en lui donnant
pour base le plus vaste commerce.

Mais la Turquie d'Europe n'est pas la seule contrée qui soit appelée à voir cesser la barbarie qui la couvre ; l'Asie occidentale toute entière , depuis l'Indus jusqu'à la Méditerranée, tend également vers l'Europe des mains suppliantes, et lui demande un état de tranquillité et une étincelle de sa civilisation. Ici je parle d'après tous ceux qui ont parcouru cette terre antique, d'après le témoignage unanime des voyageurs ( 1 ). Pendant mon séjour en Géorgie, j'ai pu juger de l'empressement avec lequel les Chrétiens et les Musulmans eux-mêmes fuyoient ce sol

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

(1) Voyez les Voyages du colonel Morier, de lord Kinneir, du major Johnson, et de MM. Amédée Jaubert, Dupré, Fraser, etc.

[blocks in formation]
« ПредыдущаяПродолжить »